Recettes traditionnelles

Soylent dit que la farine d'algues rend ses clients malades

Soylent dit que la farine d'algues rend ses clients malades

La startup de la food-tech a connu une augmentation des plaintes des clients après trois ans d'activité

Le fabricant de soja Rosa Foods Inc. a abandonné son mélange de poudre et a rappelé ses barres protéinées en octobre.

Après avoir émis un rappel sur ses barres de substituts de repas le mois dernier, Soylent, une entreprise de substituts alimentaires « nutritifs » basée à Los Angeles, pense avoir identifié l'ingrédient qui a rendu un certain nombre de ses clients « violemment malades ».

Selon Bloomberg, la société pense qu'un ingrédient à base d'algues appelé farine d'algues est le coupable ; la société prévoit de le supprimer des futurs produits.

"Nous publions de nouvelles formulations de nos mélanges en poudre et barres de substituts de repas au début de l'année prochaine", a déclaré à Bloomberg Rob Rhinehart, co-fondateur et PDG de Soylent. "Nos nouvelles formulations ne contiendront plus de farine d'algues."

Les clients se sont plaints de vomissements, de diarrhée « incontrôlable » et d'autres symptômes après avoir mangé les barres alimentaires de Soylent, Rue Grub signalé. Un client même revendiqué il est allé aux urgences et a été traité pour des nausées et une déshydratation sévère après des heures de douleurs à l'estomac et de vomissements après avoir consommé les barres.

Un dirigeant de TerraVia, la société de biotechnologie qui a fourni l'ingrédient, a déclaré que la farine d'algues avait été utilisée dans des millions de produits sans se plaindre et a affirmé que les produits Soylent contenaient « plusieurs irritants connus » qui pourraient également être à l'origine des maladies des clients, a rapporté Bloomberg.

Les ingrédients «soigneusement sélectionnés» de Soylent comprennent des protéines de soja, de l'isomaltulose et d'autres vitamines et minéraux, selon la société site Internet.

Mise à jour au 18 novembre 2016 :

TerraVia a fourni les déclarations suivantes concernant les plaintes :

  • Nos ingrédients alimentaires à base d'algues ont fait leurs preuves sur le marché. Tous nos ingrédients alimentaires commerciaux ont subi des années de travail de réglementation et de sécurité et sont classés comme généralement considérés comme sûrs (GRAS) conformément aux réglementations de la FDA.
  • Notre farine d'algues a été utilisée dans plus de 20 millions de portions de produits et il n'a jamais été démontré qu'elle était la cause d'effets indésirables.
  • Soylent a signalé qu'un petit nombre de consommateurs ont réagi négativement à la barre Soylent et à la poudre Soylent 1.6 et ont décidé de retirer la farine d'algues de leurs formulations. Soylent n'a publié aucune donnée montrant que notre farine d'algues est la cause des effets indésirables.
  • Selon l'expert de l'industrie alimentaire, George Burdock, Ph.D. « Cette conclusion est prématurée sans enquête supplémentaire. » "Je ne crois pas que la farine d'algues entières ou un seul ingrédient (à des niveaux d'utilisation normaux et sous-cliniques) puisse être identifié comme l'agent causal - il n'y a tout simplement aucune preuve pour indiquer une relation de cause à effet pour un seul ingrédient dans un mélange aussi complexe . "
  • Notre protéine d'algues est un ingrédient différent de notre farine d'algues et n'est pas incluse dans les produits Soylent. Notre farine d'algues et nos protéines d'algues sont classées comme généralement considérées comme sûres (GRAS) conformément aux réglementations de la FDA concernant les substances à usage alimentaire. Un groupe d'experts a examiné les données de sécurité publiées et toutes les informations de traitement, et a confirmé la sécurité pour l'utilisation prévue de ces ingrédients.
  • Nous avons une longue histoire de succès avec notre farine d'algues. Nous sommes confiants dans son innocuité et son efficacité - et soutenons des tests approfondis et des analyses d'experts pour montrer définitivement ce qui est responsable des effets indésirables des produits de Soylent.

Intestin, dysbiose intestinale, intestin qui fuit

Fait intéressant, cette découverte était accidentelle, faite par des chercheurs qui étudiaient les caractéristiques d'intestins sains. Des scientifiques de l'Université du Massachusetts et de l'Université de Bath étudiaient une voie spécifique dans les cellules épithéliales de la muqueuse intestinale lorsqu'ils ont découvert une deuxième voie, qui implique les endocannabinoïdes (la version naturelle de votre corps des cannabinoïdes, comme le CBD et le THC, qui se trouvent dans les plantes). Les endocannabinoïdes de cette voie ont travaillé pour empêcher les neutrophiles (globules blancs qui dirigent la réponse du système immunitaire) de traverser les cellules épithéliales. L'étude, publiée dans le Journal of Clinical Investigation, a montré que lorsque cette voie était manquante, les patients étaient plus susceptibles de développer une colite ulcéreuse.

Des recherches antérieures ont montré que les traitements au cannabis à haute teneur en CBD peuvent aider à réduire l'inflammation et les symptômes des poussées de MII et pourraient représenter une nouvelle voie de traitement à l'avenir, mais n'ont pas expliqué le mécanisme sous-jacent. Cette étude nous aide à comprendre pourquoi les gens l'utilisent pour prévenir les poussées et traiter les symptômes, ce qui est grandement nécessaire car les traitements actuels des MII sont lourds d'effets secondaires et pas aussi efficaces que les médecins et les patients le voudraient.

Encore plus excitant, le gastro-entérologue de l'Université Vanderbilt, Richard Peek, a déclaré à Popular Science que cet avantage nouvellement découvert de la thérapie aux cannabinoïdes pourrait également s'appliquer à d'autres zones du corps, car les cellules épithéliales se trouvent sur bon nombre de nos organes. Cela pourrait changer notre perception des maladies auto-immunes dans leur ensemble, qui touchent jusqu'à 50 millions d'Américains.

Qu'est-ce que la santé intestinale ? Voici un guide complet pour avoir la digestion la plus saine de votre vie

Nous avons tous de la levure dans notre microbiome, y compris le champignon Candida albicans. Un problème survient lorsque cette levure devient envahissante, provoquant une inflammation de faible intensité et un stress sur le système immunitaire. La prolifération de Candida peut contribuer à des problèmes de santé supplémentaires chez les personnes atteintes de maladies auto-immunes ou d'un système immunitaire déjà affaibli.

Je ne peux pas insister davantage sur l'importance d'avoir un intestin sain comme je l'ai dit plus tôt, la recherche nous montre à quel point ces divers problèmes intestinaux peuvent affecter votre santé. En fait, des études ont établi un lien entre une mauvaise santé intestinale et une multitude de conditions, notamment :

Qu'est-ce qui conduit à une mauvaise santé intestinale?

Comme je l'ai mentionné plus tôt, la santé intestinale est liée d'une manière ou d'une autre à presque tous les aspects de votre santé. Voici quelques-uns des modes de vie et des facteurs médicaux courants qui entraînent une mauvaise santé intestinale :

Médicaments

La plupart des médicaments ont des effets secondaires, et de nombreuses personnes continuent de les prendre sans se renseigner sur les effets secondaires possibles, l'un d'eux étant une perméabilité intestinale compromise. Et bien que de nombreux antibiotiques puissent sauver des vies, l'utilisation fréquente et excessive de ces médicaments tue les bactéries dans votre intestin, qu'elles soient réellement nocives ou non. Cela peut permettre aux bactéries pathogènes de prendre le relais, surtout si vous ne faites pas d'efforts pour rétablir l'équilibre par le biais de suppléments probiotiques ou d'aliments fermentés.

Même certains médicaments en vente libre tels que les AINS comme l'ibuprofène peuvent affecter votre santé intestinale. Ces médicaments agissent pour soulager la douleur en bloquant l'enzyme cyclo-oxygénase, qui l'empêche également de faire son travail important de protéger votre estomac des effets corrosifs de son acide, provoquant une augmentation de l'inflammation et de la perméabilité intestinales. Cette perméabilité peut déclencher une réponse auto-immune, et la recherche estime que 65 pour cent des personnes qui utilisent régulièrement des AINS ont une inflammation intestinale et 30 pour cent ont des ulcères.

Stress

De l'alcool

Conditions auto-immunes

Déséquilibres hormonaux

Problèmes de glycémie

Problèmes neurologiques


Intestin, dysbiose intestinale, intestin qui fuit

Fait intéressant, cette découverte était accidentelle, faite par des chercheurs qui étudiaient les caractéristiques d'intestins sains. Des scientifiques de l'Université du Massachusetts et de l'Université de Bath étudiaient une voie spécifique dans les cellules épithéliales de la muqueuse intestinale lorsqu'ils ont découvert une deuxième voie, qui implique les endocannabinoïdes (la version naturelle de votre corps des cannabinoïdes, comme le CBD et le THC, qui se trouvent dans les plantes). Les endocannabinoïdes de cette voie ont travaillé pour empêcher les neutrophiles (globules blancs qui dirigent la réponse du système immunitaire) de traverser les cellules épithéliales. L'étude, publiée dans le Journal of Clinical Investigation, a montré que lorsque cette voie était manquante, les patients étaient plus susceptibles de développer une colite ulcéreuse.

Des recherches antérieures ont montré que les traitements au cannabis à haute teneur en CBD peuvent aider à réduire l'inflammation et les symptômes des poussées de MII et pourraient représenter une nouvelle voie de traitement à l'avenir, mais n'ont pas expliqué le mécanisme sous-jacent. Cette étude nous aide à comprendre pourquoi les gens l'utilisent pour prévenir les poussées et traiter les symptômes, ce qui est grandement nécessaire car les traitements actuels des MII sont lourds d'effets secondaires et pas aussi efficaces que les médecins et les patients le voudraient.

Encore plus excitant, le gastro-entérologue de l'Université Vanderbilt, Richard Peek, a déclaré à Popular Science que cet avantage nouvellement découvert de la thérapie aux cannabinoïdes pourrait également s'appliquer à d'autres zones du corps, car les cellules épithéliales se trouvent sur bon nombre de nos organes. Cela pourrait changer notre perception des maladies auto-immunes dans leur ensemble, qui touchent jusqu'à 50 millions d'Américains.

Qu'est-ce que la santé intestinale ? Voici un guide complet pour avoir la digestion la plus saine de votre vie

Nous avons tous de la levure dans notre microbiome, y compris le champignon Candida albicans. Un problème survient lorsque cette levure devient envahissante, provoquant une inflammation de faible intensité et un stress sur le système immunitaire. La prolifération de Candida peut contribuer à des problèmes de santé supplémentaires chez les personnes atteintes de maladies auto-immunes ou d'un système immunitaire déjà affaibli.

Je ne peux pas insister davantage sur l'importance d'avoir un intestin sain comme je l'ai dit plus tôt, la recherche nous montre à quel point ces divers problèmes intestinaux peuvent affecter votre santé. En fait, des études ont établi un lien entre une mauvaise santé intestinale et une multitude de conditions, notamment :

Qu'est-ce qui conduit à une mauvaise santé intestinale?

Comme je l'ai mentionné plus tôt, la santé intestinale est liée d'une manière ou d'une autre à presque tous les aspects de votre santé. Voici quelques-uns des modes de vie et des facteurs médicaux courants qui entraînent une mauvaise santé intestinale :

Médicaments

La plupart des médicaments ont des effets secondaires, et de nombreuses personnes continuent de les prendre sans se renseigner sur les effets secondaires possibles, l'un d'eux étant une perméabilité intestinale compromise. Et bien que de nombreux antibiotiques puissent sauver des vies, l'utilisation fréquente et excessive de ces médicaments tue les bactéries dans votre intestin, qu'elles soient réellement nocives ou non. Cela peut permettre aux bactéries pathogènes de prendre le relais, surtout si vous ne faites pas d'efforts pour rétablir l'équilibre par le biais de suppléments probiotiques ou d'aliments fermentés.

Même certains médicaments en vente libre tels que les AINS comme l'ibuprofène peuvent affecter votre santé intestinale. Ces médicaments agissent pour soulager la douleur en bloquant l'enzyme cyclo-oxygénase, qui l'empêche également de faire son travail important de protéger votre estomac des effets corrosifs de son acide, provoquant une augmentation de l'inflammation et de la perméabilité intestinales. Cette perméabilité peut déclencher une réponse auto-immune, et la recherche estime que 65 pour cent des personnes qui utilisent régulièrement des AINS ont une inflammation intestinale et 30 pour cent ont des ulcères.

Stress

De l'alcool

Conditions auto-immunes

Déséquilibres hormonaux

Problèmes de glycémie

Problèmes neurologiques


Intestin, dysbiose intestinale, intestin qui fuit

Fait intéressant, cette découverte était accidentelle, faite par des chercheurs qui étudiaient les caractéristiques d'intestins sains. Des scientifiques de l'Université du Massachusetts et de l'Université de Bath étudiaient une voie spécifique dans les cellules épithéliales de la muqueuse intestinale lorsqu'ils ont découvert une deuxième voie, qui implique les endocannabinoïdes (la version naturelle de votre corps des cannabinoïdes, comme le CBD et le THC, qui se trouvent dans les plantes). Les endocannabinoïdes de cette voie ont travaillé pour empêcher les neutrophiles (globules blancs qui dirigent la réponse du système immunitaire) de traverser les cellules épithéliales. L'étude, publiée dans le Journal of Clinical Investigation, a montré que lorsque cette voie était manquante, les patients étaient plus susceptibles de développer une colite ulcéreuse.

Des recherches antérieures ont montré que les traitements au cannabis à haute teneur en CBD peuvent aider à réduire l'inflammation et les symptômes des poussées de MII et pourraient représenter une nouvelle voie de traitement à l'avenir, mais n'ont pas expliqué le mécanisme sous-jacent. Cette étude nous aide à comprendre pourquoi les gens l'utilisent pour prévenir les poussées et traiter les symptômes, ce qui est grandement nécessaire car les traitements actuels des MII sont lourds d'effets secondaires et pas aussi efficaces que les médecins et les patients le voudraient.

Encore plus excitant, le gastro-entérologue de l'Université Vanderbilt, Richard Peek, a déclaré à Popular Science que cet avantage nouvellement découvert de la thérapie aux cannabinoïdes pourrait également s'appliquer à d'autres zones du corps, car les cellules épithéliales se trouvent sur bon nombre de nos organes. Cela pourrait changer notre perception des maladies auto-immunes dans leur ensemble, qui touchent jusqu'à 50 millions d'Américains.

Qu'est-ce que la santé intestinale ? Voici un guide complet pour avoir la digestion la plus saine de votre vie

Nous avons tous de la levure dans notre microbiome, y compris le champignon Candida albicans. Un problème survient lorsque cette levure devient envahissante, provoquant une inflammation de faible intensité et un stress sur le système immunitaire. La prolifération de Candida peut contribuer à des problèmes de santé supplémentaires chez les personnes atteintes de maladies auto-immunes ou d'un système immunitaire déjà affaibli.

Je ne peux pas insister davantage sur l'importance d'avoir un intestin sain comme je l'ai dit plus tôt, la recherche nous montre à quel point ces divers problèmes intestinaux peuvent affecter votre santé. En fait, des études ont établi un lien entre une mauvaise santé intestinale et une multitude de conditions, notamment :

Qu'est-ce qui conduit à une mauvaise santé intestinale?

Comme je l'ai mentionné plus tôt, la santé intestinale est liée d'une manière ou d'une autre à presque tous les aspects de votre santé. Voici quelques-uns des modes de vie et des facteurs médicaux courants qui entraînent une mauvaise santé intestinale :

Médicaments

La plupart des médicaments ont des effets secondaires, et de nombreuses personnes continuent de les prendre sans se renseigner sur les effets secondaires possibles, l'un d'eux étant une perméabilité intestinale compromise. Et bien que de nombreux antibiotiques puissent sauver des vies, l'utilisation fréquente et excessive de ces médicaments tue les bactéries dans votre intestin, qu'elles soient réellement nocives ou non. Cela peut permettre aux bactéries pathogènes de prendre le relais, surtout si vous ne faites pas d'efforts pour rétablir l'équilibre par le biais de suppléments probiotiques ou d'aliments fermentés.

Même certains médicaments en vente libre tels que les AINS comme l'ibuprofène peuvent affecter votre santé intestinale. Ces médicaments agissent pour soulager la douleur en bloquant l'enzyme cyclo-oxygénase, qui l'empêche également de faire son travail important de protéger votre estomac des effets corrosifs de son acide, provoquant une augmentation de l'inflammation et de la perméabilité intestinales. Cette perméabilité peut déclencher une réponse auto-immune, et la recherche estime que 65 pour cent des personnes qui utilisent régulièrement des AINS ont une inflammation intestinale et 30 pour cent ont des ulcères.

Stress

De l'alcool

Conditions auto-immunes

Déséquilibres hormonaux

Problèmes de glycémie

Problèmes neurologiques


Intestin, dysbiose intestinale, intestin qui fuit

Fait intéressant, cette découverte était accidentelle, faite par des chercheurs qui étudiaient les caractéristiques d'intestins sains. Des scientifiques de l'Université du Massachusetts et de l'Université de Bath étudiaient une voie spécifique dans les cellules épithéliales de la muqueuse intestinale lorsqu'ils ont découvert une deuxième voie, qui implique les endocannabinoïdes (la version naturelle de votre corps des cannabinoïdes, comme le CBD et le THC, qui se trouvent dans les plantes). Les endocannabinoïdes de cette voie ont travaillé pour empêcher les neutrophiles (globules blancs qui dirigent la réponse du système immunitaire) de traverser les cellules épithéliales. L'étude, publiée dans le Journal of Clinical Investigation, a montré que lorsque cette voie était manquante, les patients étaient plus susceptibles de développer une colite ulcéreuse.

Des recherches antérieures ont montré que les traitements au cannabis à haute teneur en CBD peuvent aider à réduire l'inflammation et les symptômes des poussées de MII et pourraient représenter une nouvelle voie de traitement à l'avenir, mais n'ont pas expliqué le mécanisme sous-jacent. Cette étude nous aide à comprendre pourquoi les gens l'utilisent pour prévenir les poussées et traiter les symptômes, ce qui est grandement nécessaire car les traitements actuels des MII sont lourds d'effets secondaires et pas aussi efficaces que les médecins et les patients le voudraient.

Encore plus excitant, le gastro-entérologue de l'Université Vanderbilt, Richard Peek, a déclaré à Popular Science que cet avantage nouvellement découvert de la thérapie aux cannabinoïdes pourrait également s'appliquer à d'autres zones du corps, car les cellules épithéliales se trouvent sur bon nombre de nos organes. Cela pourrait changer notre perception des maladies auto-immunes dans leur ensemble, qui touchent jusqu'à 50 millions d'Américains.

Qu'est-ce que la santé intestinale ? Voici un guide complet pour avoir la digestion la plus saine de votre vie

Nous avons tous de la levure dans notre microbiome, y compris le champignon Candida albicans. Un problème survient lorsque cette levure devient envahissante, provoquant une inflammation de faible intensité et un stress sur le système immunitaire. La prolifération de Candida peut contribuer à des problèmes de santé supplémentaires chez les personnes atteintes de maladies auto-immunes ou d'un système immunitaire déjà affaibli.

Je ne peux pas insister davantage sur l'importance d'avoir un intestin sain comme je l'ai dit plus tôt, la recherche nous montre à quel point ces divers problèmes intestinaux peuvent affecter votre santé. En fait, des études ont établi un lien entre une mauvaise santé intestinale et une multitude de conditions, notamment :

Qu'est-ce qui conduit à une mauvaise santé intestinale?

Comme je l'ai mentionné plus tôt, la santé intestinale est liée d'une manière ou d'une autre à presque tous les aspects de votre santé. Voici quelques-uns des modes de vie et des facteurs médicaux courants qui entraînent une mauvaise santé intestinale :

Médicaments

La plupart des médicaments ont des effets secondaires, et de nombreuses personnes continuent de les prendre sans se renseigner sur les effets secondaires possibles, l'un d'eux étant une perméabilité intestinale compromise. Et bien que de nombreux antibiotiques puissent sauver des vies, l'utilisation fréquente et excessive de ces médicaments tue les bactéries dans votre intestin, qu'elles soient réellement nocives ou non. Cela peut permettre aux bactéries pathogènes de prendre le relais, surtout si vous ne faites pas d'efforts pour rétablir l'équilibre par le biais de suppléments probiotiques ou d'aliments fermentés.

Même certains médicaments en vente libre tels que les AINS comme l'ibuprofène peuvent affecter votre santé intestinale. Ces médicaments agissent pour soulager la douleur en bloquant l'enzyme cyclo-oxygénase, qui l'empêche également de faire son travail important de protéger votre estomac des effets corrosifs de son acide, provoquant une augmentation de l'inflammation et de la perméabilité intestinales. Cette perméabilité peut déclencher une réponse auto-immune, et la recherche estime que 65 pour cent des personnes qui utilisent régulièrement des AINS ont une inflammation intestinale et 30 pour cent ont des ulcères.

Stress

De l'alcool

Conditions auto-immunes

Déséquilibres hormonaux

Problèmes de glycémie

Problèmes neurologiques


Intestin, dysbiose intestinale, intestin qui fuit

Fait intéressant, cette découverte était accidentelle, faite par des chercheurs qui étudiaient les caractéristiques d'intestins sains. Des scientifiques de l'Université du Massachusetts et de l'Université de Bath étudiaient une voie spécifique dans les cellules épithéliales de la muqueuse intestinale lorsqu'ils ont découvert une deuxième voie, qui implique les endocannabinoïdes (la version naturelle de votre corps des cannabinoïdes, comme le CBD et le THC, qui se trouvent dans les plantes). Les endocannabinoïdes de cette voie ont travaillé pour empêcher les neutrophiles (globules blancs qui dirigent la réponse du système immunitaire) de traverser les cellules épithéliales. L'étude, publiée dans le Journal of Clinical Investigation, a montré que lorsque cette voie était manquante, les patients étaient plus susceptibles de développer une colite ulcéreuse.

Des recherches antérieures ont montré que les traitements au cannabis à haute teneur en CBD peuvent aider à réduire l'inflammation et les symptômes des poussées de MII et pourraient représenter une nouvelle voie de traitement à l'avenir, mais n'ont pas expliqué le mécanisme sous-jacent. Cette étude nous aide à comprendre pourquoi les gens l'utilisent pour prévenir les poussées et traiter les symptômes, ce qui est grandement nécessaire car les traitements actuels des MII sont lourds d'effets secondaires et pas aussi efficaces que les médecins et les patients le voudraient.

Encore plus excitant, le gastro-entérologue de l'Université Vanderbilt, Richard Peek, a déclaré à Popular Science que cet avantage nouvellement découvert de la thérapie aux cannabinoïdes pourrait également s'appliquer à d'autres zones du corps, car les cellules épithéliales se trouvent sur bon nombre de nos organes. Cela pourrait changer notre perception des maladies auto-immunes dans leur ensemble, qui touchent jusqu'à 50 millions d'Américains.

Qu'est-ce que la santé intestinale ? Voici un guide complet pour avoir la digestion la plus saine de votre vie

Nous avons tous de la levure dans notre microbiome, y compris le champignon Candida albicans. Un problème survient lorsque cette levure devient envahissante, provoquant une inflammation de faible intensité et un stress sur le système immunitaire. La prolifération de Candida peut contribuer à des problèmes de santé supplémentaires chez les personnes atteintes de maladies auto-immunes ou d'un système immunitaire déjà affaibli.

Je ne peux pas insister davantage sur l'importance d'avoir un intestin sain comme je l'ai dit plus tôt, la recherche nous montre à quel point ces divers problèmes intestinaux peuvent affecter votre santé. En fait, des études ont établi un lien entre une mauvaise santé intestinale et une multitude de conditions, notamment :

Qu'est-ce qui conduit à une mauvaise santé intestinale?

Comme je l'ai mentionné plus tôt, la santé intestinale est liée d'une manière ou d'une autre à presque tous les aspects de votre santé. Voici quelques-uns des modes de vie et des facteurs médicaux courants qui entraînent une mauvaise santé intestinale :

Médicaments

La plupart des médicaments ont des effets secondaires, et de nombreuses personnes continuent de les prendre sans se renseigner sur les effets secondaires possibles, l'un d'eux étant une perméabilité intestinale compromise. Et bien que de nombreux antibiotiques puissent sauver des vies, l'utilisation fréquente et excessive de ces médicaments tue les bactéries dans votre intestin, qu'elles soient réellement nocives ou non. Cela peut permettre aux bactéries pathogènes de prendre le relais, surtout si vous ne faites pas d'efforts pour rétablir l'équilibre par le biais de suppléments probiotiques ou d'aliments fermentés.

Même certains médicaments en vente libre tels que les AINS comme l'ibuprofène peuvent affecter votre santé intestinale. Ces médicaments agissent pour soulager la douleur en bloquant l'enzyme cyclo-oxygénase, qui l'empêche également de faire son travail important de protéger votre estomac des effets corrosifs de son acide, provoquant une augmentation de l'inflammation et de la perméabilité intestinales. Cette perméabilité peut déclencher une réponse auto-immune, et la recherche estime que 65 pour cent des personnes qui utilisent régulièrement des AINS ont une inflammation intestinale et 30 pour cent ont des ulcères.

Stress

De l'alcool

Conditions auto-immunes

Déséquilibres hormonaux

Problèmes de glycémie

Problèmes neurologiques


Intestin, dysbiose intestinale, intestin qui fuit

Fait intéressant, cette découverte était accidentelle, faite par des chercheurs qui étudiaient les caractéristiques d'intestins sains. Des scientifiques de l'Université du Massachusetts et de l'Université de Bath étudiaient une voie spécifique dans les cellules épithéliales de la muqueuse intestinale lorsqu'ils ont découvert une deuxième voie, qui implique les endocannabinoïdes (la version naturelle de votre corps des cannabinoïdes, comme le CBD et le THC, qui se trouvent dans les plantes). Les endocannabinoïdes de cette voie ont travaillé pour empêcher les neutrophiles (globules blancs qui dirigent la réponse du système immunitaire) de traverser les cellules épithéliales. L'étude, publiée dans le Journal of Clinical Investigation, a montré que lorsque cette voie était manquante, les patients étaient plus susceptibles de développer une colite ulcéreuse.

Des recherches antérieures ont montré que les traitements au cannabis à haute teneur en CBD peuvent aider à réduire l'inflammation et les symptômes des poussées de MII et pourraient représenter une nouvelle voie de traitement à l'avenir, mais n'ont pas expliqué le mécanisme sous-jacent. Cette étude nous aide à comprendre pourquoi les gens l'utilisent pour prévenir les poussées et traiter les symptômes, ce qui est grandement nécessaire car les traitements actuels des MII sont lourds d'effets secondaires et pas aussi efficaces que les médecins et les patients le voudraient.

Encore plus excitant, le gastro-entérologue de l'Université Vanderbilt, Richard Peek, a déclaré à Popular Science que cet avantage nouvellement découvert de la thérapie aux cannabinoïdes pourrait également s'appliquer à d'autres zones du corps, car les cellules épithéliales se trouvent sur bon nombre de nos organes. Cela pourrait changer notre perception des maladies auto-immunes dans leur ensemble, qui touchent jusqu'à 50 millions d'Américains.

Qu'est-ce que la santé intestinale ? Voici un guide complet pour avoir la digestion la plus saine de votre vie

Nous avons tous de la levure dans notre microbiome, y compris le champignon Candida albicans. Un problème survient lorsque cette levure devient envahissante, provoquant une inflammation de faible intensité et un stress sur le système immunitaire. La prolifération de Candida peut contribuer à des problèmes de santé supplémentaires chez les personnes atteintes de maladies auto-immunes ou d'un système immunitaire déjà affaibli.

Je ne peux pas insister davantage sur l'importance d'avoir un intestin sain comme je l'ai dit plus tôt, la recherche nous montre à quel point ces divers problèmes intestinaux peuvent affecter votre santé. En fait, des études ont établi un lien entre une mauvaise santé intestinale et une multitude de conditions, notamment :

Qu'est-ce qui conduit à une mauvaise santé intestinale?

Comme je l'ai mentionné plus tôt, la santé intestinale est liée d'une manière ou d'une autre à presque tous les aspects de votre santé. Voici quelques-uns des modes de vie et des facteurs médicaux courants qui entraînent une mauvaise santé intestinale :

Médicaments

La plupart des médicaments ont des effets secondaires, et de nombreuses personnes continuent de les prendre sans se renseigner sur les effets secondaires possibles, l'un d'eux étant une perméabilité intestinale compromise. Et bien que de nombreux antibiotiques puissent sauver des vies, l'utilisation fréquente et excessive de ces médicaments tue les bactéries dans votre intestin, qu'elles soient réellement nocives ou non. Cela peut permettre aux bactéries pathogènes de prendre le relais, surtout si vous ne faites pas d'efforts pour rétablir l'équilibre par le biais de suppléments probiotiques ou d'aliments fermentés.

Même certains médicaments en vente libre tels que les AINS comme l'ibuprofène peuvent affecter votre santé intestinale. Ces médicaments agissent pour soulager la douleur en bloquant l'enzyme cyclo-oxygénase, qui l'empêche également de faire son travail important de protéger votre estomac des effets corrosifs de son acide, provoquant une augmentation de l'inflammation et de la perméabilité intestinales. Cette perméabilité peut déclencher une réponse auto-immune, et la recherche estime que 65 pour cent des personnes qui utilisent régulièrement des AINS ont une inflammation intestinale et 30 pour cent ont des ulcères.

Stress

De l'alcool

Conditions auto-immunes

Déséquilibres hormonaux

Problèmes de glycémie

Problèmes neurologiques


Intestin, dysbiose intestinale, intestin qui fuit

Fait intéressant, cette découverte était accidentelle, faite par des chercheurs qui étudiaient les caractéristiques d'intestins sains. Des scientifiques de l'Université du Massachusetts et de l'Université de Bath étudiaient une voie spécifique dans les cellules épithéliales de la muqueuse intestinale lorsqu'ils ont découvert une deuxième voie, qui implique les endocannabinoïdes (la version naturelle de votre corps des cannabinoïdes, comme le CBD et le THC, qui se trouvent dans les plantes). Les endocannabinoïdes de cette voie ont travaillé pour empêcher les neutrophiles (globules blancs qui dirigent la réponse du système immunitaire) de traverser les cellules épithéliales. L'étude, publiée dans le Journal of Clinical Investigation, a montré que lorsque cette voie était manquante, les patients étaient plus susceptibles de développer une colite ulcéreuse.

Des recherches antérieures ont montré que les traitements au cannabis à haute teneur en CBD peuvent aider à réduire l'inflammation et les symptômes des poussées de MII et pourraient représenter une nouvelle voie de traitement à l'avenir, mais n'ont pas expliqué le mécanisme sous-jacent. Cette étude nous aide à comprendre pourquoi les gens l'utilisent pour prévenir les poussées et traiter les symptômes, ce qui est grandement nécessaire car les traitements actuels des MII sont lourds d'effets secondaires et pas aussi efficaces que les médecins et les patients le voudraient.

Encore plus excitant, le gastro-entérologue de l'Université Vanderbilt, Richard Peek, a déclaré à Popular Science que cet avantage nouvellement découvert de la thérapie aux cannabinoïdes pourrait également s'appliquer à d'autres zones du corps, car les cellules épithéliales se trouvent sur bon nombre de nos organes. Cela pourrait changer notre perception des maladies auto-immunes dans leur ensemble, qui touchent jusqu'à 50 millions d'Américains.

Qu'est-ce que la santé intestinale ? Voici un guide complet pour avoir la digestion la plus saine de votre vie

Nous avons tous de la levure dans notre microbiome, y compris le champignon Candida albicans. Un problème survient lorsque cette levure devient envahissante, provoquant une inflammation de faible intensité et un stress sur le système immunitaire. La prolifération de Candida peut contribuer à des problèmes de santé supplémentaires chez les personnes atteintes de maladies auto-immunes ou d'un système immunitaire déjà affaibli.

Je ne peux pas insister davantage sur l'importance d'avoir un intestin sain comme je l'ai dit plus tôt, la recherche nous montre à quel point ces divers problèmes intestinaux peuvent affecter votre santé. En fait, des études ont établi un lien entre une mauvaise santé intestinale et une multitude de conditions, notamment :

Qu'est-ce qui conduit à une mauvaise santé intestinale?

Comme je l'ai mentionné plus tôt, la santé intestinale est liée d'une manière ou d'une autre à presque tous les aspects de votre santé. Voici quelques-uns des modes de vie et des facteurs médicaux courants qui entraînent une mauvaise santé intestinale :

Médicaments

La plupart des médicaments ont des effets secondaires, et de nombreuses personnes continuent de les prendre sans se renseigner sur les effets secondaires possibles, l'un d'eux étant une perméabilité intestinale compromise. Et bien que de nombreux antibiotiques puissent sauver des vies, l'utilisation fréquente et excessive de ces médicaments tue les bactéries dans votre intestin, qu'elles soient réellement nocives ou non. Cela peut permettre aux bactéries pathogènes de prendre le relais, surtout si vous ne faites pas d'efforts pour rétablir l'équilibre par le biais de suppléments probiotiques ou d'aliments fermentés.

Même certains médicaments en vente libre tels que les AINS comme l'ibuprofène peuvent affecter votre santé intestinale. Ces médicaments agissent pour soulager la douleur en bloquant l'enzyme cyclo-oxygénase, qui l'empêche également de faire son travail important de protéger votre estomac des effets corrosifs de son acide, provoquant une augmentation de l'inflammation et de la perméabilité intestinales. Cette perméabilité peut déclencher une réponse auto-immune, et la recherche estime que 65 pour cent des personnes qui utilisent régulièrement des AINS ont une inflammation intestinale et 30 pour cent ont des ulcères.

Stress

De l'alcool

Conditions auto-immunes

Déséquilibres hormonaux

Problèmes de glycémie

Problèmes neurologiques


Intestin, dysbiose intestinale, intestin qui fuit

Fait intéressant, cette découverte était accidentelle, faite par des chercheurs qui étudiaient les caractéristiques d'intestins sains. Des scientifiques de l'Université du Massachusetts et de l'Université de Bath étudiaient une voie spécifique dans les cellules épithéliales de la muqueuse intestinale lorsqu'ils ont découvert une deuxième voie, qui implique les endocannabinoïdes (la version naturelle de votre corps des cannabinoïdes, comme le CBD et le THC, qui se trouvent dans les plantes). Les endocannabinoïdes de cette voie ont travaillé pour empêcher les neutrophiles (globules blancs qui dirigent la réponse du système immunitaire) de traverser les cellules épithéliales. The study, published in the Journal of Clinical Investigation, showed that when this pathway was missing, patients were more likely to develop ulcerative colitis.

Previous research has shown that high-CBD cannabis treatments can help decrease inflammation and symptoms of IBD flare-ups and might represent a new avenue of treatment in the future but didn't explain the mechanism behind it. This study helps us understand why people have been using it to prevent flare-ups and treat symptoms—something that is greatly needed since current treatments for IBD are side-effect-heavy and not as effective as doctors and patients would like them to be.

Even more exciting, Vanderbilt University gastroenterologist Richard Peek told Popular Science that this newly discovered benefit of cannabinoid therapy might apply to other areas of the body as well, since epithelial cells are found on many of our organs. It could change the way we think about autoimmune disease as a whole, which affects as many as 50 million Americans.

What Is Gut Health? Here's A Complete Guide To Having The Healthiest Digestion Of Your Life

We all have some yeast in our microbiome, including the fungi Candida albicans. A problem happens when this yeast becomes overgrown causing low-grade inflammation and stress on the immune system. Candida overgrowth can contribute to additional health problems in those with autoimmune conditions or already weakened immune systems.

I cannot stress the importance of having a healthy gut more as I said earlier, research is showing us just how much these various gut problems can affect your health. In fact, studies have linked poor gut health to a multitude of conditions, including:

What leads to poor gut health?

As I mentioned earlier, gut health is connected in one way or another to almost every aspect of your health. Here are some of the common lifestyle and medical factors that lead to poor gut health:

Medications

Most medications have side effects, and many people continue to take them without educating themselves on the possible side effects—one of them being compromised gut permeability. And while many antibiotics can be lifesaving, frequent use and overuse of these drugs kill the bacteria in your gut regardless of whether they are actually harmful or not. This can allow for pathogenic bacteria to take over, especially if you are not making efforts to restore the balance through probiotic supplements or fermented foods.

Even certain over-the-counter medications such as NSAIDs like ibuprofen can affect your gut health. These drugs work to relieve pain by blocking the enzyme cyclo-oxygenase, which also inhibits it from doing its important job of protecting your stomach from the corrosive effects of its acid, causing an increase in intestinal inflammation and permeability. This permeability can trigger an autoimmune response, and research estimates that 65 percent of people who consistently use NSAIDs have intestinal inflammation and 30 percent have ulcers.

Stress

De l'alcool

Autoimmune conditions

Hormone imbalances

Blood sugar problems

Neurological problems


Gut, Gut Dysbiosis, Leaky Gut

Interestingly, this discovery was accidental, made by researchers who were studying the characteristics of healthy intestines. Scientists from the University of Massachusetts and University of Bath were investigating a specific pathway in the epithelial cells of the gut lining when they uncovered a second pathway, which involves endocannabinoids (your body's natural version of the cannabinoids, like CBD and THC, that are found in plants). The endocannabinoids in this pathway worked to prevent neutrophils (white blood cells that lead the immune system response) from getting through the epithelial cells. The study, published in the Journal of Clinical Investigation, showed that when this pathway was missing, patients were more likely to develop ulcerative colitis.

Previous research has shown that high-CBD cannabis treatments can help decrease inflammation and symptoms of IBD flare-ups and might represent a new avenue of treatment in the future but didn't explain the mechanism behind it. This study helps us understand why people have been using it to prevent flare-ups and treat symptoms—something that is greatly needed since current treatments for IBD are side-effect-heavy and not as effective as doctors and patients would like them to be.

Even more exciting, Vanderbilt University gastroenterologist Richard Peek told Popular Science that this newly discovered benefit of cannabinoid therapy might apply to other areas of the body as well, since epithelial cells are found on many of our organs. It could change the way we think about autoimmune disease as a whole, which affects as many as 50 million Americans.

What Is Gut Health? Here's A Complete Guide To Having The Healthiest Digestion Of Your Life

We all have some yeast in our microbiome, including the fungi Candida albicans. A problem happens when this yeast becomes overgrown causing low-grade inflammation and stress on the immune system. Candida overgrowth can contribute to additional health problems in those with autoimmune conditions or already weakened immune systems.

I cannot stress the importance of having a healthy gut more as I said earlier, research is showing us just how much these various gut problems can affect your health. In fact, studies have linked poor gut health to a multitude of conditions, including:

What leads to poor gut health?

As I mentioned earlier, gut health is connected in one way or another to almost every aspect of your health. Here are some of the common lifestyle and medical factors that lead to poor gut health:

Medications

Most medications have side effects, and many people continue to take them without educating themselves on the possible side effects—one of them being compromised gut permeability. And while many antibiotics can be lifesaving, frequent use and overuse of these drugs kill the bacteria in your gut regardless of whether they are actually harmful or not. This can allow for pathogenic bacteria to take over, especially if you are not making efforts to restore the balance through probiotic supplements or fermented foods.

Even certain over-the-counter medications such as NSAIDs like ibuprofen can affect your gut health. These drugs work to relieve pain by blocking the enzyme cyclo-oxygenase, which also inhibits it from doing its important job of protecting your stomach from the corrosive effects of its acid, causing an increase in intestinal inflammation and permeability. This permeability can trigger an autoimmune response, and research estimates that 65 percent of people who consistently use NSAIDs have intestinal inflammation and 30 percent have ulcers.

Stress

De l'alcool

Autoimmune conditions

Hormone imbalances

Blood sugar problems

Neurological problems


Gut, Gut Dysbiosis, Leaky Gut

Interestingly, this discovery was accidental, made by researchers who were studying the characteristics of healthy intestines. Scientists from the University of Massachusetts and University of Bath were investigating a specific pathway in the epithelial cells of the gut lining when they uncovered a second pathway, which involves endocannabinoids (your body's natural version of the cannabinoids, like CBD and THC, that are found in plants). The endocannabinoids in this pathway worked to prevent neutrophils (white blood cells that lead the immune system response) from getting through the epithelial cells. The study, published in the Journal of Clinical Investigation, showed that when this pathway was missing, patients were more likely to develop ulcerative colitis.

Previous research has shown that high-CBD cannabis treatments can help decrease inflammation and symptoms of IBD flare-ups and might represent a new avenue of treatment in the future but didn't explain the mechanism behind it. This study helps us understand why people have been using it to prevent flare-ups and treat symptoms—something that is greatly needed since current treatments for IBD are side-effect-heavy and not as effective as doctors and patients would like them to be.

Even more exciting, Vanderbilt University gastroenterologist Richard Peek told Popular Science that this newly discovered benefit of cannabinoid therapy might apply to other areas of the body as well, since epithelial cells are found on many of our organs. It could change the way we think about autoimmune disease as a whole, which affects as many as 50 million Americans.

What Is Gut Health? Here's A Complete Guide To Having The Healthiest Digestion Of Your Life

We all have some yeast in our microbiome, including the fungi Candida albicans. A problem happens when this yeast becomes overgrown causing low-grade inflammation and stress on the immune system. Candida overgrowth can contribute to additional health problems in those with autoimmune conditions or already weakened immune systems.

I cannot stress the importance of having a healthy gut more as I said earlier, research is showing us just how much these various gut problems can affect your health. In fact, studies have linked poor gut health to a multitude of conditions, including:

What leads to poor gut health?

As I mentioned earlier, gut health is connected in one way or another to almost every aspect of your health. Here are some of the common lifestyle and medical factors that lead to poor gut health:

Medications

Most medications have side effects, and many people continue to take them without educating themselves on the possible side effects—one of them being compromised gut permeability. And while many antibiotics can be lifesaving, frequent use and overuse of these drugs kill the bacteria in your gut regardless of whether they are actually harmful or not. This can allow for pathogenic bacteria to take over, especially if you are not making efforts to restore the balance through probiotic supplements or fermented foods.

Even certain over-the-counter medications such as NSAIDs like ibuprofen can affect your gut health. These drugs work to relieve pain by blocking the enzyme cyclo-oxygenase, which also inhibits it from doing its important job of protecting your stomach from the corrosive effects of its acid, causing an increase in intestinal inflammation and permeability. This permeability can trigger an autoimmune response, and research estimates that 65 percent of people who consistently use NSAIDs have intestinal inflammation and 30 percent have ulcers.

Stress

De l'alcool

Autoimmune conditions

Hormone imbalances

Blood sugar problems

Neurological problems